Je suis allée en Turquie, plus précisément à Istanbul pour la première fois en Juillet 2015. Impression, découvertes, hébergement etc je vous dis tout !

J’ai réservé sur le site vente-privee.com ils proposent souvent des voyages.

Environ un mois à l’avance, une offre qui proposait à -50% un séjour à Istanbul dans un hôtel 4 étoiles.

Mon avis sur vente privée concernant ce voyage est très positif. Tout s’est fait tres simplement via le site et la reservation a été confirmée par l’agence de voyage Turque qui organisait le voyage par email.

On a la possibilité de régler avec plusieurs cartes bleues, ce qui est dans mon cas un point positif car nous étions 3 à vouloir régler la facture donc c’était plus simple que de confier la tâche à une personne pour ensuite la rembourser.

Nous sommes donc partis avec une compagnie aérienne turque Onur air, une compagnie low cost il me semble , qui n’offre pas le repas en voyage ( oh dommage) mais il faut dire que le trajet dure 3h00 donc ce n’est pas non plus intenable, surtout lorsqu’on est passé avant au duty free de l’aéroport et que l’on a dans son sac des madeleines et du chocolat..

Le transfert Aeroport/Hotel (A/R) est offert et c’est un étudiant en langue francaise qui s’est chargé de notre accueil, ce qui est vraiment agréable lorsque l’on arrive dans un pays dont on ne parle pas du tout la langue.

L’hotel: Dosso Dossi Old city

Un hôtel 4 étoiles situé au coeur de la vieille ville, à 500 mètres de la Mosquée Bleue et de Hagia Sophia ( la basilique).

L’hôtel est noté à 9,1/10 sur le site de réservation Booking.com, et je dois dire qu’il mérite vraiment cette note.

Un accueil chaleureux sans être trop intrusif, on s’occupe de vos bagages et dans les chambres on vous fournit eau, café, thé, gels douches, cotons, crème pour les cheveux etc et même des petits chaussons en matière éponge pour nos petits petons.

Le petit déjeuner était inclus, et comment vous dire.. Il est plus que complet! Sucré Salé, pains, viennoiseries, fromages turques, confitures, baklawas ( pâtisserie orientale), jus de fruits, céréales, chocolat etc..

En plus de cela, entre 17h et 18h ils offrent un gouter (café thé jus et viennoiseries) et le soir un souper.

L’accueil et l’ambiance

Dès l’atterissage un doux vent chaud nous accueille sur le tarmac de l’aéroport. Une ambiance particuliere déja: nous savions que nous allions aimer Istanbul.

Un peuple accueillant, gentil et respectueux, nous avons très vite ressenti un sentiment de sécurité dans ce pays.

Il faut dire qu’en tant que femme musulmane, j’ai très vite apprécié le fait que le port de voile n’est absolument pas un problème. D’ailleurs le port du short non plus. En fait la tenue vestimentaire, le style et surtout la différence n’est pas du tout montrée du doigt. J’avais ressenti la même chose à Londres.

 

Les Visites

Nous voulions visiter de nombreux musées, mais en 4 jours, difficile de faire un choix. Les temps d’attente sont très longs et par exemple pour Hagia Sophia il fallait compter plus d’une heure d’attente sous le soleil.

Nous avons donc choisi de visiter la mosquée bleue, qui est gratuite et sans temps d’attente. La mosquée est très belle, d’exterieur comme d’intérieur. Nous l’avons d’ailleurs visité plusieurs fois durant le séjour, dont une fois le soir vers 21h30. Si vous êtes sur place je vous recommande de le faire, surtout si vous souhaitez prier dans la mosquée, c’est idéal. Les femmes ont un espace de prière, d’ailleurs je m’en etais servi pour changer de vêtement lol car j’avais trop chaud.

Le Grand Bazaar, un grand marché dans lequel….. je n’ai rien acheté…Et oui, beaucoup de contrefacons auxquelles je n’ai pas souhaité succomber. Beaucoup aussi de beaux objets, de la vaisselle typique, des bijoux et des objets de décorations magnifiques. Mais si vous souhaitez faire de bonnes affaires, je vous conseille plutôt le marché d’Eminonu, moins touristique et les prix sont divisés par deux minimum.

J’ai vraiment eu un coup de coeur énorme pour le quartier de Galata, le quartier bohème. Des petites rues qui descendent dans lesquelles se mélangent des immeubles aux couleurs magnifiques, ocre, rose, bleu turquoise, des petites mosquées, des marchands d’épice et de thé, des parfums d’orient, savon d’alep ou à l’huile d’olive. J’ai trouvé tout plein de savons naturels, ils sont souvent vendus dans de jolies boites en métal décoré.

Nous sommes allés sur la place Taksim, connue pour être le lieu des manifestations, c’est de là ou part une rue très commerçante et moderne, ou l’on a pu retrouver les enseignes connues comme H et M , Zara, Top Shop, Starbucks, au milieu de laquelle circule un vieux tramway traditionnel.

Istanbul est située sur deux continents, l’Europe et l’Asie, entourée de la Mer Marmara et le Mer Noire, c’est le détroit du Bosphore qu’il faut traverser en bateau pour rejoindre la rive asiatique. Nous avons pris le bateau, la traversée dure 15 minutes et c’est vraiment magnifique ! Le trajet coute 6 Tl , environ 2euros. C’est assez rigolo de passer d’un continent à un autre en si peu de temps, et surtout de rester dans la même ville. Une fois arrivée au port de Karakoy, de l’autre coté, j’ai ressenti un petit truc car je n’avais jamais été en Asie. D’ailleurs il y a beaucoup de moins de touristes sur cette partie de la ville. C’est pourtant très agréable et nous avons passé un très bel après midi.

Avant de partir, nous avons visité la Citerne de la basilique. Une citerne sous terre ( oui forcément) ou règne une atmosphere mystérieuse, un lieu étonnant à voir.

Transports

Pour voyager à Istanbul, je vous conseille de prendre une Istanbul Kart, elle permet de voyager ( à plusieurs sur la meme carte) moins cher. Nous avons pris le Tramway avec, le funiculaire, et également le bateau !

Nous n’avons pris le taxi ( taksi) qu’une seule fois car nous pensions que c’était beaucoup plus cher, mais en réalité ca ne l’était pas tant que ça et c’est quand même plus agréable de se laisser porter. Alors si vous êtes sur place, n’hésitez pas à demander le prix du trajet pour comparer. A Istanbul les taxi n’ont pas de compteur et ils vous donnent un tarif avant de démarrer donc c’est pratique, on sait à quoi s’attendre et on peut faire un choix.

La vie la bas est moins chère qu’en France (pour les touristes bien sur ) , et nous avons pu apprécier les repas simples mais délicieux. Pouvoir se poser pour boire un thé – çay ( chai) ou un jus de fruit pour l’équivalent de 30 ou 50 centimes d’euros, c’est tout de même  très appréciable. Pour le shopping parait-il qu’il ne faut pas hésiter à négocier, mais je ne pourrais pas vous en dire plus, car j’ai essayé de le faire et le vendeur n’a pas voulu …mdr oui oui.. je suis surement un peu nulle en négociation.. mais je pense que c’est parce qu’il s’agissait d’une boutique touristique et non pas du marché (on essaie de se rassurer comme on peut)

Je ne saurais décrire toutes les merveilles de cette ville, déja parce que je n’ai pas tout vu, mais surtout parce que c’est vraiment pour moi une ville-musée. Tout est beau à voir.

 

Vous l’aurez compris je crois, j’ai vraiment beaucoup aimé Istanbul. Et que dire, lorsqu’en arrivant à l’aéroport d’Istanbul Ataturk je découvre une boutique Victoria Secret… ? Il fallait bien que je craque !

Une façon vraiment idéale de finir le voyage. J’espère juste une chose, c’est pouvoir y retourner ( en Turquie pas à Victoria Secret …quoi que ..).

Avez vous des villes à me conseiller? Des endroits que vous avez aimé en Turquie? Est-ce que vous avez envie d’y voyager? Dites moi tout en commentaire ! Merci 

MISE A JOUR MARS 2016 :

J’ai fait un deuxième voyage à Istanbul en février / mars 2016, toujours avec vente privée.

Ce voyage était également merveilleux. A cet époque il fait à peu près le meme temps qu’en France, sauf qu’il fait un peu plus chaud. Mais les soirées sont froides.

Il y avait beaucoup moins de touristes et on y voit davantage la vie locale, les personnes qui se rendent au travail le matin etc..

De plus, avec les attentats qui avaient touché la ville récemment, je pense que cela avait eu comme conséquence une baisse du nombre de touristes. De mon côté je n’ai pas vraiment pensé au risque. Les musées étaient très contrôlés et la police était très présente sur la place Sultanahmet, mais c’était plus rassurant qu’autre chose.

Nous avons profité du fait qu’il n’y avait que très peu de touristes pour visiter le Palais de Topkapi qui est tout simplement un palais magnifique. Il possède de nombreuses salles à visiter qui regorgent de trésor.

J’ai pu confirmé mon amour pour le quartier de Galata, pour la simplicité des gens et du lieu, pour la beauté des monuments, des mosquées, pour le mélange de modernité et de tradition. Une histoire omniprésente qui attisent notre curiosité à chaque coin de rue.

Album photo de mon séjour sur Facebook 

Pour vous inscrire sur voyage privé, n’hésitez pas à utiliser ce lien, vous me faites gagner des points et je pourrais repartir en voyage haha, et puis à votre tour vous allez en gagner -D

Toutes les photos de cet article ont été prises avec un Iphone 6 plus

Nadja